Garance Doré : leçon 4

       4- "Tenez un journal intime de votre vie sexuelle. Prenez des photos. Des vidéos. Trop risqué ? Écrivez, alors. Vous aurez peut-être envie de vous rappeler comme c'était bon plus tard dans votre vie." 




Je suis du genre à tout écrire, autant les phrases un peu farfelues qui me passent par la tète autant les résumés de mes journées, que ce que je ressens. J'ai actuellement deux livres qui retracent deux étés de ma vie, et un livre plus gros qu'un dictionnaire Larousse qui contient presque deux années de ma vie.


J'ai écrit tous les jours pendant presque deux ans pour garder des traces écrites, des photos, des notes à moi-même, des lettres pour plus tard et je ne regrette absolument pas de m'être imposé cette discipline. Cependant un jour, plus précisément quelques jours avec les vacances Noël, j'ai dû redescendre dans le sud, et donc rentrer toutes mes affaires dans une valise et aussi énorme que soit cette valise elle était déjà pleine avant que j'ai rentré la moitié de mes affaires... En soit ce problème se pose à chaque fois que je fais une valise (et je suis sure que c'est un problème typiquement féminin). Bref il a fallu retirer des affaires. Retirer mes gants de ski alors que j'allais à la montagne ? Mauvaise idée, retirer les cadeaux de Noël alors que c'était à moi de jouer le Père Noël ? Non pas possible enlever mon travail ? J'aurais pu, c'est vrai, mais je pensais encore que travailler en deux semaines serait peut-être possible (grave erreur). Bref la dernière chose à rentrer dans ma valise n'était autre que ce gros dictionnaire. Comme vous pourrez vous en douter, je ne l'ai pas pris, j'ai beaucoup culpabilisé mais je ne l'ai pas pris parce que, après tout, mes souvenirs je pourrai aussi les garder dans ma tète comme tout le monde. J'ai quand même écrit la journée du 24 et du 25 décembre, je les ai recopiées en arrivant mais je n'ai toujours pas écrit sur ce livre depuis le début de l'année. 
 

D'un autre coté le fait d'avoir écrit non stop pendant deux ans m'a aussi permis de parler amour, câlins et détails croustillants qu'on ne peut en théorie dire à personne (sauf exception) et c'est vrai : garder des souvenirs est agréable. Je suis attachée aux souvenirs et aujourd'hui j'ai une bonne partie de mes souvenirs sur papier, dont ma première fois, mes premières questions, mes grandes interrogations sur l'amour et les grandes questions existentiels. Mais le mieux c'est de voir peu à peu les réponses évaluer au fil des pages et ça c'est inestimable ! 


Aujourd'hui je sais cependant que si je veux me faire plus de souvenirs, il faut que je l'ai mette sur quelque chose de plus pratique qu'un bouquin de six kilo, mais ça ne veut pas dire qu'il faut s'arrêter d'écrire !

Commentaires

Un jolie message !

Nom

E-mail *

Message *

Articles les plus consultés