samedi 6 février 2016

Personnalité hors norme Partie 3 : The end

Les jours de pluie ...





Vivant à Paris depuis peu, je découvre aussi le mauvais temps parisien, heureusement je suis une grande fan de la pluie. Enfin une fan ... Quand je suis sous ma couette, devant un bon film, le chauffage à fond et du chocolat et des sucrerie partout autour de moi ! Alors que la pluie, quand avec mon carton à dessin, mon sac et mon parapluie mouillé, j'essaie de chercher ma carte de métro là c'est moins drôle ! Bref heureusement il ne pleut pas qu'en semaine. Donc il arrive que je me lance dans un film un dimanche matin alors qu'il pleut dehors et que les gouttes résonnent sur les toitures des appartements haussmanniens (le plus beau bruit du monde !) Et même si, bien souvent il est déjà midi parce que je me suis rendormie deux fois bercée par ce doux bruit, je regarde quand même un film parce qu'il pleut et que c'est presque tout un rituel !


Et puis surtout il y a ces films, ces musiques de films qui donnent la pèche, qui donnent envie de tout changer, de tout recommencer en mieux, en plus beau, en plus grand. Ces films sont de temps en temps très connus, d'autres fois, de vrais navets, mais le plus important c'est qu'ils redonnent l'envie de faire toutes ces choses qu'on laisse de coté dans le train-train quotidien. Ces petites choses qu'on aime faire, qui nous font du bien et qui ne demandent pas nécessairement beaucoup de temps, mais dans la semaine, le courage de les faire n'est pas toujours là. Alors, les jours de pluie, je m'y mets, de la cuisine au gommage pour le corps, en passant par le rangement et me couper les cheveux voire même sortir. Tout y passe ces jours là ; mais aussi et avant tout : les murs !


En soit, ils ne sont pas si compliqués à faire, il y a juste des images qui sont le plus souvent déjà sélectionnées et coupées par mes soins mais que je ne trouve jamais le temps ou l'énergie de monter. Pourtant c'est ma partie préférée et celle qui me fait le plus de bien !



Alors j'aime les jours de pluie, parce qu'ils nous obligent à faire chez soi ce qu'on remet à plus tard les jours de beau temps (version parisien bien sûr !)

 Ce mur est composé de neuf parties, ici il y a une vue d'ensemble puis les parties allure (1), couple(2) et hommes (3) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire