Garance Doré : leçon 7

             


 

       7- " Ne jamais sous-estimer jusqu'où un garçon pourra aller pour vous récupérer"













Cette phrase me plait beaucoup. Je dirais presque qu'elle me fait rêver ! C'est vrai qui n'a jamais rêvé d'un gars prêt à faire n'importe quoi pour nous récupérer ?

Des fleurs, au tour du monde, en passant par les grandes déclarations, je m'imagine vite ce qui pourrait me plaire et ce qu'il pourrait faire quand on me dit une phrase pareille. Pour ça mon imaginaire s'inspire de tous ces beaux films à l'eau de rose dont je raffole. Je suis déjà sur la mauvaise route, la vraie vie ce n'est pas les comédies romantiques d'Hollywood ...

Par contre dans la vrais vie oui, les garçons sont capable de beaucoup pour avoir une fille à leur coté et la plupart du temps, pas n'importe quelle fille. Parce que, quand on regarde bien les gars qui courent après une fille et bien celle-ci les fuit. C'est le principe "fuis-moi je te suis, et suis moi je te fuis", on ne peut pas courir après quelqu'un qui nous suit. Impossible.

Et de temps en temps, le plus simple pour se rendre compte de ça, c'est encore d'inverser la tendance. Que ce soit de passer d'autres choses en priorité, de prendre un peu le large ou simplement d'attendre pour voir la réaction, il ne faut pas forcément quelque chose d'exceptionnel. Il peut suffire de s'arrêter 5 min et de voir ce qui se passe. C'est aussi simple que ça !
Ce qui est plus décevant c'est de voir justement que non, il n'est pas prêt à se bouger pour nous récupérer ou qu'il ne se bouge que quand il faut nous récupérer et que le reste du temps il ne se passe rien ... Parce qu'avec ce genre de phrase, c'est aussi ce qui se passe, ça nous donne envie d'essayer pour savoir. Et quand on essaie de prendre ses distances, de voir ce qui se passe le résultat n'est pas toujours celui qu'on attend ...

Autre phénomène avec cette phrase, c'est qu'on ne le voit pas toujours. Je m'explique : je ne sais pas vous, mais moi, le mythe du gars inaccessible, il me plait quand même beaucoup. Résultat je me mets à courir après lui, dans le but qu'il me remarque et qu'on se rencontre (plus ou moins, c'est un schéma bien sur). Sauf que pendant que je suis occupée à courir après ce gars qui ne s'intéresse pas à moi, je suis incapable de voir que si ça se trouve, il y en a un qui est en train de soulever des montagnes pour moi, pour que je le remarque.

Parce qu'en fin de compte il est très difficile de voir ce que les autres font pour nous, parce q'un geste simple ne l'est pas forcement pour tout le monde et que l'on ne regarde pas toujours au bon endroit !
Love ! 
Jone 

Commentaires

Un jolie message !

Nom

E-mail *

Message *

Articles les plus consultés