La parisienne en toute intimité ...


Idée de tenue




Je vous parle souvent de Paris, cette ville qui me fait tant rêver. Mais ce qu'il faut aussi savoir c'est qu'il y a un mythe bien plus grand derrière ça ...








Le mot parisienne me fait rêver. Le concept, les images, l'attitude, c'est un tout, c'est un mythe qui s'est construit depuis des années (pour ne pas dire des décennies) autour de la parisienne. Aujourd'hui vue de l'intérieur, je me dis que toute parisienne n'est pas forcement parisienne (vous me suivez ?). La parisienne remplie des livres, des appareils photos, des chansons parce que quand on s'y intéresse un peu, la parisienne est un monde à elle toute seule. Et un monde qui inspire, et aspire à bien plus grand. Bien entendu je pourrais vous faire une liste de ses caractéristiques mais franchement ça casserait tout le mythe, et je ne voudrais surtout pas être responsable d'un crime pareil. Alors je vais vous faire une ébauche.

Je ne sais pas encore si j'en suis devenue une, dans tous les cas je m'en sens aujourd'hui plus prés. Et ce qui m'a donné l'idée de cet article, est un moment bien précis dans la rue François Miron. Après avoir bu un café avec une amie, je suis partie de St Paul pour faire mon chemin habituel pour mes courses (rien d'exceptionnel jusque là je vous l'accorde). Passer au primeur pour des pommes, une supérette pour des oeufs et du fromage, une boulangerie pour le pain, la boutique des merveilleux pour les pâtisseries, et puis tiens le meilleur ouvrier de France si je prenais un pain au chocolat ? Longer l'hôtel de ville en jupe, talons et collant plumetis et ...
Etre parisienne 

Parce que mon sac d'un coté et mes paquets de l'autre, je me suis sentie parisienne,
Parce que le bruit de mes talons sur les quais, je me suis sentie parisienne,
Parce qu'à courir d'une chose à l'autre, je me suis sentie parisienne, 
Parce que remplie de cette énergie, je me suis sentie parisienne, 
Parce que j'ai croiser ce regard, je me suis sentie parisienne, 

Parce que je me suis sentie vivante, je me suis sentie parisienne.
  
       "Vivre et aimer sans attendre " Parisienne d'Yves Saint Laurent 
Tout est dis. C'est peut-etre ça être parisienne, un sentiment au coin d'une rue, une petitejupe noire, un regard. La parisienne est selon moi bien plus que des mots, qu'une tenue, ou qu'un tuto pour ressembler de près ou de loin à une femme d'un autre monde. La parisienne fait partie de ces mythes qu'on effleure, qu'on approche, et peut-être qu'un jour on ressent. 

Love !
Jone 


Commentaires

Un jolie message !

Nom

E-mail *

Message *

Articles les plus consultés