jeudi 14 avril 2016

Ces choses futiles qui ne le sont pas ...

Un coup de coeur quand il n'y a plus de coeur, ce n'est qu'un coup ...




En tant que jeune fille du 21 ème siècle, j'ai en tète cette nouvelle utopie selon laquelle une femme est libre. Libre d'avoir des envies et des coups d'un soir et ne pas être pour autant une fille facile. Libre d'aimer facilement et passionnément un seul homme puis après, d'avoir envie de se lâcher. Et il me plaît de croire que je pourrai ressembler à ce genre de femmes. D'être une femme libre. Oui ça fait rêver...

Seulement dans les faits, il y a quelque chose qui intervient en plus des codes et de la société. En plus de la raison qui continue à me dire quoi faire, quand envoyer un message, quand reprendre rendez-vous, quand parler ou pas, quand réfléchir. En plus de ça il y a les sentiments ...
Combien de fois avez vous voulu être libre et insouciant et soudainement les sentiments ont décidé de s'en mêler ?
Je me demande même s’il n'y a pas une règle cachée à propos de ça, un genre de "plus tu veux être libre de tous sentiments, plus ils arrivent vite" ... Bref l'idée c'est que généralement quand on a envie qu'une histoire n'aille pas plus loin qu'une aventure, ça se passe bien. C'est simple, c'est agréable et ce n'est pas si sérieux donc pas besoin de se prendre la tète. Et puis certaines fois, alors qu'en apparence il n'y a rien de bien différent, il y a un loupé :

Un coup de coeur ...
Un petit truc en plus , quelque chose qui fait qu'on l'aime bien, lui quand même. C'est vrai, on tombe pas amoureuse de lui d'un coup, c'est pas le grand coup de foudre, mais quand même ... J'attends de voir ! C'est pas tellement là que le problème arrive ... Quoi que !

En réalité on était pas partie pour ça. Il y a plein de raisons qui font qu'on part plus sur une relation ou sur une aventure mais quoi qu'il en soit, cette fois-ci le cœur a dévié en cours de route. Ce n'est pas dramatique en soit, au contraire c'est même très beau. Et plein de belles (et longues) histoires ont commencé comme ça. Seulement il y a aussi ces fois où ça ne fonctionne pas, ou ce petit coup de coeur fait tout dérailler.


Je vous parle de ça parce qu'avec un peu de recul, je me rends compte que ce "petit coup de coeur" qui ne fonctionne pas, me chamboule quand même beaucoup. Je trouve qu'on sous-estime beaucoup la puissance d'un ressenti. Au delà du fait que oui, on est triste que ça n'ait pas marché, et qu'on ressente presque un mini chagrin d'amour, il y a autre chose. Il y a le fait qu'une histoire qui n'a pas commencé peut quand même nous chambouler. Il y a le fait que de temps en temps on se surprend nous même à ressentir des sentiments qui nous surprennent. Et du fait qu'ils ne soient pas exprimés, qu'ils soient découverts et tout de suite refermés, et bien,on ne sait pas qu'en fait il y a peut-être plus derrière. Quand on ne vit pas ce qu'on ressent, on ne se rend pas toujours compte de l'ampleur des sentiments qu'il y a au fond de nous.

Une histoire aussi futile qu'un coup de coeur loupé peut parfois cacher beaucoup plus ...

Love,
Jone

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire