Garance Doré : leçon 9

     9- "En amour comme dans la vie il faut se méfier du confort"




On ne peut pas toujours être d'accord ... Jusqu'à présent j'étais toujours d'accord avec les leçons de Garance Doré mais une fois n'est pas coutume : je ne suis pas d'accord avec celle-ci.

A première vue, sans y réfléchir je dirai oui ! La vie et le confort ça devient vite ennuyant non ? Une vie sans vagues ? Une routine quotidienne reproduite à l'identique ? Non, vraiment ça ne me fait pas envie. Je suis plutôt du genre aventurière, à essayer de nouvelles choses, sans m'enfermer dans un schéma ou dans un type précis. C'est bien l'un des premiers conseils qu'on donne en amour non ? "Tuer la routine" traduisez : "Horreur ! Malheur ! La routine va tuer votre couple, sauvez vous !"
Parce qu'après tout, quelque chose qui se répète, que du coup on connaît, qui devient prévisible et dont on ne se méfie plus; c'est quelque chose de confortable. Plus d'efforts, plus de surprises, surtout plus de challenges. Voire même ça donne un but, ça nous donne envie de nous dépasser. Et alors ce genre de challenge nous apprend sur le monde qui nous entoure, sur la personne avec qui on le fait, ou encore sur nous même. Et on évolue, on apprend, on renouvelle. Et chaque jour ne ressemble pas au précèdent et pas non plus au suivant. Que de bonheur !

Oui bien sûr, je suis d'accord, vu comme ça, ça fait envie. Seulement si on prend ça d'un autre point du vue. La méfiance c'est bien, mais comme le challenge perpétuel, la méfiance à la longue ça devient aussi très fatiguant.
Vous n'avez jamais essayé ?
De sauver un couple de la routine, au "j'en ai marre en ce moment toutes mes journée se ressemblent" en passant par les "j'ai envie de voyager" ... Bien sûr, on essaie mais au bout d'un moment ça fatigue. De toujours se méfier ou de toujours chercher quelque chose d'autre c'est épuisant il faut le dire. Parce que dans la vie, les petits sursauts qui arrivent comme ça, dans un premier temps ça nous dérange puis finalement c'est pas plus mal. Avec un peu de recul, ça fait de l'animation, on apprend quelque chose au passage et hop ! C'est tout benef'. Sauf que voila , même si ces petites choses arrivent, et que je les accueille le coeur (presque) ouvert, la vie n'est (malheureusement) pas une comédie hollywoodienne où ce genre de choses arrive tous les deux jours. Dans la vraie vie, c'est à nous de provoquer ces petites secousses et de temps en temps à force de tout secouer trop souvent, on s'épuise. D'autant plus que dans ces moments là, généralement, la vie ne secoue plus rien et nous, on s'acharne encore plus à faire en sorte qu'il nous arrive des choses.

Bien sûr, une vie passionnante, remplie de nouvelles choses ça fait envie. Mais regardez bien, si cela est possible c'est aussi parce qu'avant il y a eu des moments plus confort pour se remettre de ces secousses. Pour recharger les batteries, un petit moment douceur, on respire un coup et après, arrive la secousse suivante qui remue un peu tout. Alors oui se méfier du confort c'est bien, mais pour s'en méfier il faut déjà qu'on ait des moments confort !

Alors à tout ceux qui fuient absolument la routine, c'est quand la dernière fois que vous avez pris le temps parce que vous étiez dans votre routine ? Et à tout ceux qui s'ennuient, quand est-ce que vous prenez un risque pour créer une vague et des secousses ?


Love,
Jone

Commentaires

Un jolie message !

Nom

E-mail *

Message *

Articles les plus consultés