Jouer à changer de monde; Love Game

Je lis beaucoup et je me suis dis que je pouvais bien glisser ici quelque mots sur ces mondes qu'on découvre au fils des pages !


De la sensualité en noir sur blanc et l'esprit masculin mis à nu ...








"Love Game" est un livre écrit par Emma Chase tiré d'un trilogie "Tangled". Vous savez, il fait partie de ce courant de livres appelés new romance... C'est quoi ? C'est un peu la continuité des mumy-porn en version romantique. Je caricature un peu, mais la réalité n'est pas loin. Ce sont des histoires généralement pas extraordinaires dans le sens où elles ne débordent pas de créativité : toi + moi + un problème = happy end ! Vous voyez le topo, mais donc le truc en plus pour qu'on les rentre dans un nouveau genre, c'est le sexe. Oui, au risque de vous faire relire la phrase, aujourd'hui on écrit des livres avec des scènes de sexe explicites. Après chaque auteur les gère à leurs manières, certaines sont plus explicites que d'autres, plus crues, plus classiques, bref chacun son style.


Ici on parle de : Drew, la trentaine irrésistible, est associé dans une grande banque d'investissement new-yorkaise. Le pouvoir, l'argent, les femmes, absolument tout lui réussit. Très sûr de lui et arrogant, il assume son statut de beau gosse et enchaîne les aventures sans lendemain. Jusqu'au jour où une femme lui résiste. Kate Brooks est sublime, brillante, et ambitieuse… mais fiancée et inaccessible. Lorsqu'il la rencontre dans un bar et tombe sous son charme, il ignore encore qu'elle deviendra sa collègue quelques jours plus tard… Bouleversés par le magnétisme sexuel qui les aimante et engagés dans une rivalité professionnelle diabolique, ils vont jouer avec leurs sentiments, s'aimer et se détester. Drew, le séducteur invétéré, nous prend à partie et nous décrit la façon dont il tombe amoureux. Il nous confie avec autodérision et cynisme ce que les hommes pensent vraiment…

Mon avis : facile à lire comme toujours avec ce genre de roman. On peut presque plus parler de film sur papier que de roman à mon sens mais c'est ce que j'aime. Quand on a peu de temps, en trois jours il est lu et on peut le relire (petite mémoire de poisson rouge bonjour !). Ceci explique aussi le fait que je l'ai acheté sur papier et non sur écran, je trouve ça sympa de pouvoir les relire autant qu'on veut. Mais aussi et ça c'est peut être un détail mais avec toutes ces couvertures pop ça fait une collection et une bibliothèque ultra colorée ! 

Pour rentrer un peu plus dans le vif du sujet, je dirais que l'histoire me fait beaucoup penser a "Beautiful Bastard" donc pour moi c'est un peu du « déjà vu ». Mais ce genre d'histoire marche tellement bien que je ne m'en lasse pas. La sectaire/collaboratrice/sexy working girl qui s'interdit de craquer pour le patron qui saute tout ce qui bouge, un classique du genre, un fantasme basique ? Sûrement. Mais comme l'effet est toujours là, je continue de lire. Sachez donc juste que vous ne serez pas surprit pas l'histoire mais plus par la plume. Pour une fois, elle ne se cache pas tant que ça derrière le "je suis un gros dur qui ne veut pas avouer ses sentiments ; moi Tarzan. toi Jeanne". Ici c'est bel et bien l'humour qui fait tout ! L'ironie d'un homme qui raconte son histoire en connaissant ces travers et se moquant un peu de lui même, toujours agréable. Mention spéciale pour les jurons qui attestent du réalisme des pensées (lol) peut mieux faire à ce niveau. 


Love, 
Jone

Commentaires

Un jolie message !

Nom

E-mail *

Message *

Articles les plus consultés