Réflexion entre génération de maillots de bain

" Ce n'est pas correcte une tenue pareille !" "Tu as vu l'allure qu'elle a ..." "Mon dieu mais que c'est vulgaire  ! " "Oh oui c'est bien trop excentrique ..."




Suite à mon article sur la génération Y, je reviens pour poursuivre le concept.

En ce moment pour valider mon année je dois finaliser mon projet "personnel" sous la tutrice d'une professeur avec qui je fais un topo toutes les semaines. Le thème, cette année, est l'eau et voulant m'orienter sur la mode, j'ai décidé de crée une ligne de maillot de bain inspiré du film "l'hôtel de la plage"  pour montrer l'évolution de celui-ci au travers des différentes générations. Donc je me suis documentée sur l'évolution du maillot de bain au cours du siècle autrement dit depuis 1900. Et l'évolution est flagrante !

Pour vous en parler rapidement, début 1900 c'est un vrai costume de bain : on est autant habillé pour aller se promener au bord de la plage ou faire une cure que pour sortir ( !!!) puis peu à peu le tissu disparaît, les motifs reprennent des couleurs, le maillot de bain s'échancre, le lycra apparaît, bref le maillot de bain devient celui que l'on connaît aujourd'hui. Funfact  tout de même aujourd'hui, on voit quand même que la tendance revient au maillot de bain couvrant : les aléas de la mode !

Mais je ne suis pas là pour vous faire un article sur le maillot de bain au cours du temps mais bel et bien pour vous parler génération. Dans la mode, les changements au cours du temps sont parlants, ils sont visuels et une image vaut mille mots.

Le monde change, il évolue, la mode aussi et chaque génération est critiquée. Parce qu'elle est différente, parce qu'elle ne respecte pas les codes des précédentes, parce que des fois, les changements sont très grands. Mais cela n'empêche pas le fait qu'il y ait du bon dans chaque. A la fin de l'article précèdent j'en venais au fait que dans la génération Y (celle qui est née un baladeur entre les mains et un casque sur les oreilles vous savez ...) est libre.

La liberté étant un vaste débat, moi j'entends par la qu'elle peut faire ce qu'elle veut. Quelque part, les portes ont déjà été ouvertes par les générations précédentes, l'informatique est en plein boom et le but aujourd'hui est de trouver un équilibre entre passé et futur. Je ne pense pas que ce soit plus facile de faire des manifs étudiantes ou de faire partie d'un baby-boom, encore une fois c'est diffèrent.

Au delà de tous les aspects négatifs qu'on peut y voir à première vue, les réseaux sociaux, la malbouffe, la surconsommation, l'écologie et toutes ces choses dramatiques, qui existent oui. Je ne doute pas de ma génération parce qu'elle se cherche, elle cherche à trouver le juste milieu, entre burka et selfie. Chaque génération se cherche, mais critiquer cette nouvelle identité en partant du mauvais ou du nouveau est, je trouve, un peu réducteur.

Aujourd'hui je suis libre de créer un blog, libre de partager une photo, de garder contact avec une amie à l'autre bout du monde et plus encore de savoir suffisamment de choses pour plonger dans différentes cultures bien que celles-ci soit très différentes. Internet représente un grand danger certes, mais c'est aussi un champ de possibles énorme.

Aujourd'hui mes écouteurs sur les oreilles je me vois faire le tour du monde en beaucoup moins que 365 jours ...

Love ! 
Jone 

Commentaires

Un jolie message !

Nom

E-mail *

Message *

Articles les plus consultés