dimanche 27 novembre 2016

Lettre à cette enfant que j'étais

Chère innocente moi, 

Jardins de Claud Monet, Giverny

Je n'ai pas envie de te faire croire que je regrette ce qui t'es arrivé. Mais j'aimerai que tu saches ces choses, que tu crois en ces paroles, pour sortir des ces années et de ces épreuves plus forte et peut-être plus sure de toi que tu vas le devenir. 


J'aimerai avant tout que tu saches d'une enfant n'y est pour rien. Toi, si petite et si innocente tu n'as rien fait, aucune bêtise. Parce que tu es une enfant tu n'es pas responsable et ça c'est quelque chose des très précieux. Gardes ton innocence, c'est le propre des enfants.
Plus encore tu es beaucoup trop petite pour régler tous les soucies qu'il y a autour de toi. Penses à toi, penses à te protéger parce que si tu développe cette force tu pourras aider encore plus les personnes que tu aimes.Prendre soins des autres est important, mais si tu ne fais que penser aux autres tu vas t'oublier et quand tu auras mon âge tu ne sauras toujours pas qui tu es.

Je sais qu'il est peut-être plus facile pour toi de regarder ce qui se passe à la maison qu'à l'école, mais ne te décourage pas. C'est le moment ou tout le monde cherche sa place dans le monde, suit le mouvement c'est pas parce que tu ne fais pas comme tout le monde que tu ne peut pas trouver de copines. C'est maintenant que tu dois comprendre que même si tu es différente tu peux avoir des amies.
Ensuite j'aimerai aussi te dire que tous ces enfants qui rient aux réflexions seront loin de toi bien plus vite que tu ne le crois. Ils ont tors et tu devrait pas construire ton image et ta vison de toi-même sur ces rires. Peut-etre que le problème pour une fois ne vient pas de toi mais d'eux, c'est le début tu peux te le permettre. 

Plus important encore j'aimerai te dire d'insister. Toi seule sais ce qui te fais du bien, pas seulement les adultes. Ce n'est pas parce qu'on les écoutes plus eux que toi que c'est pour ça qu'ils ont nécessairement raison. Si tu n'est pas bien la-bas : parts, enfuits-toi ! Et tu te rendras compte que les personnes qui sont là pour toi, le serons toujours par la suite.

Fais ce que tu aimes faire, isoles-toi quand tu en as besoin, affirmes-toi : tu as raison ! Pour toutes ces choses mais aussi avant tout pour toi apprends à dire non, apprends à dire ce que tu penses, parce qu'il y a des moments ou c'est toi qui a raison. 



Tu es belle, tu es merveilleuse, et tu es intelligente, tu seras aussi beaucoup d'autre chose avec le temps. Mais peu importe ce qu'a certain moment tu penses de toi, tu es une bonne personne. Un jour je suis sur qu'une femme accomplie viendra nous le dire à toutes les deux; parce que ce qui te parait insurmontable à ton âge sera bien diffèrent au miens et  le sera encore plus dans 20 ans.


Sache finalement que ce qui te parait insurmontable, le sera. Parce que même si le changement a du bon, tu vas vivre des choses qui vont te changer. Mais tu vas y arriver 

You will survive ! 

Love, 
Jone ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire